Les langues vivantes en filière B/L

La pluridisciplinarité de la B/L fait la part belle à l’apprentissage des langues étrangères.  Selon les termes du B.O. spécial du 13 mai 2013,

« Les deux années de formation en CPGE littéraire BL offrent aux étudiants la possibilité – dans la continuité de la formation qui leur a été dispensée jusqu’au baccalauréat – de poursuivre et d’approfondir leur exploration de deux aires linguistiques et culturelles différentes. »

La LVA est suivie est à hauteur de quatre heures de cours hebdomadaires ce qui permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances mais aussi de pratiquer fréquemment, tant à l’écrit qu’à l’oral. Le cours de LVA en B/L porte essentiellement sur la civilisation des différentes aires géographiques concernées (Histoire, et histoire des idées, faits de société ou culturels, politique, etc.).

Il s’agit avant tout de se familiariser et de maîtriser en deux ans les exercices imposés au concours des trois Écoles Normales Supérieures.

 

En khâgne, les étudiant.e.s doivent choisir de passer soit la LVA, soit la géographie, soit une langue ancienne comme épreuve d’option:

  • Pour les épreuves écrites de l’ENS Paris et Lyon, l’épreuve consiste en un commentaire portant sur plusieurs documents de civilisation (épreuve en six heures). Cette épreuve est à la croisée du commentaire de document historique, de la synthèse et de la dissertation. Il nécessite un regard critique approfondi, cultivé par une interdisciplinarité typique des classes prépas de Lettres et Sciences Sociales.
  • Pour l’ENS Paris-Saclay, l’épreuve est une traduction en français d’un article de presse, suivie d’un essai, pour une durée totale trois heures.

En ce qui concerne les épreuves orales:

  • l’ENS Paris propose un commentaire de texte historique ou d’article de presse, selon les langues (préparation 1h30 et passage 30 minutes). Pour les candidats ayant choisi l’option langues vivantes, un oral supplémentaire est prévu dans leur deuxième langue.
  • l’ENS Lyon propose l’analyse (synthèse et commentaire) d’un article de presse (préparation 1h et passage 30 minutes)
  • l’ENS Paris-Saclay propose une analyse de document audio (préparation 45 minutes en laboratoire de langue et passage 30 minutes). Les épreuves orales comprennent toujours un entretien avec les jurys d’admission.

En fonction de la coloration propre à chaque lycée, deux heures complémentaires sont souvent proposées pour l’enseignement de la LVB et / ou pour préparer plus spécifiquement l’épreuve de Paris-Saclay.

 

Tous ces exercices nécessitent un travail d’apprentissage important, quel que soit le niveau certifié en langue avec lequel les étudiants arrivent en hypokhâgne. Il est fortement recommandé de lire la presse de qualité en langue étrangère et consolider rapidement ses acquis en vocabulaire pour pouvoir nuancer la pensée et conduire une argumentation.

Après deux ans en CPGE B/L, il n’est pas rare de voir des étudiant.e.s poursuivre partiellement leur cursus universitaire en LLCE grâce au système d’équivalences (agrégation de langue, métiers de la traduction, de la communication, recherche à l’EHESS, carrières internationales).